Rechercher
  • elodie rompen

Journal de bord d'une formation en ligne en situation COVID #DEJEPS

Février 2020; nous démarrons notre première promo DEJEPS avec une pointe d'impatience et d'euphorie. C'est notre 2ème projet de formation diplômante qui voit le jour, et oui, nous lançons cette nouvelle action avec fierté.

Le petit groupe de stagiaires répond présent, avec des personnalités et des profils aux expériences variées; nous avons hâte de les rencontrer vraiment et de les accompagner.


Dans ce groupe, on sillonne encore une fois la France, passant de Lille à Nice avec un arrêt à Sainte-Menehould, Chalon sur Saône et Lyon; pour terminer notre tour hexagonal par Carcassonne, la Communauté de commune de l'Entre-Deux-Mers pour finir en Ile de France. Une chose est sûre, nous devrions encore en apprendre beaucoup sur nos territoires.

C'est notre première victoire, le pari réussi d'une formation accessible, quel que soit votre territoire d'habitation.



Mais très vite, les choses se compliquent. Mars 2020, la crise du COVID rentre en ligne de jeu, et va mettre à mal un élément très important de notre formation: le principe d'alternance. Et oui! Nos formations ont du sens car elles allient apprentissage théorique et pratique; nos contenus de formation n'ont de sens que s'ils peuvent être appliqués, réfléchis au regard d'une activité d'alternance; en emploi, en apprentissage, en stage...peu importe; tant que les missions de nos stagiaires permettent une mise en application.


Au début, évidemment, on ne s'inquiète pas même si des différences majeures arrivent... Certains de nos stagiaires sont confinés, avec arrêt d'activité professionnelle; de fait ils se mettent à fond sur la plateforme de formation en ligne, nous avons ainsi beaucoup de travail de suivi, de temps d'échanges et nous sommes alors ravies de la motivation du groupe. Nous leur mettons alors à disposition des modules de formation complémentaire pour utiliser au mieux ce temps de travail.

Mais dans le même temps, un écart se creuse avec ceux qui se voient en situation d'activité professionnelle très intense, comme en EHPAD ou bien dans l'organisation des ACM d'urgence pour les professionnels de santé. Une chose est sûre, à ce stade, nous ne nous attendions pas à la durée de la situation, les incidences personnelles mais aussi professionnelles.


Mai 2020, nous nous rendons à l'évidence: la formation a pu continuer aisément grâce à nos modalités de formation en ligne; mais les situations d'apprentissage pratique ont été mises à dure épreuve et nos stagiaires n'ont pas pu démarrer réellement leurs diagnostics de projet. Nous décidons alors d'allonger nos formations de 2 mois supplémentaires afin, autant que possible, de rattraper le temps nécessaire à la mise en place de ce fameux projet de coordination.


La suite, vous la connaissez déjà: nous apprendrons avec nos stagiaires à travailler sur une année en dents de scie où il leur faudra faire preuve de beaucoup d'imagination et de ressources pour fédérer des équipes et partenaires autour de leur projet, repenser en permanence certaines actions et surtout prévoir toujours un plan B aux réalisations.


De notre côté, cette année d'accompagnement ne fait que renforcer notre crédo: la formation en ligne ne fonctionne que si elle est très accompagnée. Visio-conférences régulières, sms de suivi/relance hebdomadaires, regroupements en présentiel que nous faisons tout pour maintenir parce qu'on ne peut pas remplacer ce temps expérientiel à distance, relecture et corrections des exercices projets sous 48h, temps de suivi de projet par téléphone, oraux blancs en visio... tout cela, nous en sommes certaines, est nécessaire à la réussite de nos formations.



A l'heure où je vous écris, nous sommes dans la dernière ligne droite de cette formation; ils passeront leur diplôme d'ici 45 jours et nous pouvons d'ores et déjà dire que l'année même si elle n'a pas été facile, aura eu le mérite de prouver leur ténacité. Dans ce groupe, personne n'a rien lâché, malgré des situations parfois très délicates; ce qui nous donnent encore plus de force pour les préparer au mieux à l'issue de ce parcours de formation.

De nouvelles aventures professionnelles se dessinent déjà pour certains d'entre eux et c'est aussi cela la grande force d'une formation: se permettre de nouveaux horizons professionnels.


Elodie, Blue Up Formation





139 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout