Rechercher
  • Sophie Zhu

Vous débutez sur les réseaux sociaux, que faire ou ne pas faire!


Quand on commence à créer sa structure, la première chose est de se faire connaître, faire parler de soi. Pour cela, les réseaux sociaux nous permettent de gagner en visibilité

Je vous propose donc de voir comment débuter sur les réseaux au travers de cet article!


Tout d’abord, on ne se lance pas sur les réseaux sociaux comme ça, il faut commencer par créer son profil professionnel: nom de la structure, le logo. Dans la partie biographie pensez à faire une belle présentation de votre structure; claire et utile sur qui vous êtes!


Pour être plus visible?

Il vous suffit de mettre des mots-clés. Pas toujours facile de savoir lesquels utiliser, c’est vrai. Allez, pour vous aider sur cette partie je vous propose deux outils permettant de générer des mots-clés adaptés à votre profil: Google Planner Keyword et de KWFinder.


Mais alors, “A quoi servent les mots-clés?” me direz-vous? A se rendre visible sur Google et ainsi travailler sur votre référencement.



Pour être sûr de viser juste il y a néanmoins des petites erreurs à éviter:

  1. Eviter le pseudo à la place du nom exact par exemple car il serait plus difficile de vous retrouver,

  2. Éviter aussi un logo flou, ce n’est pas professionnel et ça ne reflète pas votre image.

  3. Il est aussi déconseillé de ne pas faire de biographie: vos abonnés ont besoin de vous connaître!

  4. A éviter absolument: les fautes de grammaire et d'orthographe ! Il faut se relire avant de poster une publication.

  5. Pour terminer, n’écrivez pas en majuscule, on pourrait penser que vous êtes agressif . Évitez aussi les messages déprimants, vous risquez de faire fuir vos abonnés.


Je vous donne aussi des astuces qui vous permettront de vous démarquer:

  1. La charte graphique est importante voire même indispensable car c’est elle qui fait office de signature. On doit la reconnaître facilement pour vous identifier au premier coup d'œil ! Il faut donc en choisir une et toujours utiliser cette même charte afin d’être cohérent avec l’image de votre structure !

  2. Pensez également au ton que vous employez dans votre message: drôle, ironique, amical..., le choix des mots est tout aussi important que l’image car c’est eux qui donnent du sens! Des mots mal choisis peuvent amener vos abonnés à mal interpréter, c’est pourquoi il faut prendre le temps de rédiger des messages avec un contenu de qualité.

  3. Ne cherchez pas à avoir le plus grand nombre d’abonnés! Il faut privilégier la qualité plutôt que la quantité !

  4. Vous pouvez reprendre des publications postées par d’autres personnes tout en les mentionnant et en donnant votre avis afin de créer de l’interaction. C’est aussi une façon d’être actif avec votre réseau.

  5. Soyez créatifs, tentez de nouvelles idées et amusez-vous ! C’est vraiment l’état d’esprit positif qui nous pousse à inventer des contenus dynamiques et innovants!


Comme on l’a vu dans le post précédent, le choix d’un réseau social se fait selon le type de public et ses codes spécifiques.

L’audience de Twitter est différente de l’audience d’Instagram de même pour leurs contenus. C’est pourquoi votre comportement sur les réseaux sociaux est important. Vous devez vous adapter selon le réseau que vous choisissez! Celui qui vous correspond le mieux !

Vous pouvez utiliser le même contenu mais il faudra l’adapter selon les codes spécifiques du réseau ciblé. Je ne vais pas formuler le message de la même façon sur LinkedIn et sur Facebook! Sur Twitter, vous devez viser de l’information courte et brève. Sur Instagram, le ton décontracté voire amical est de mise auprès de votre communauté. Concernant Facebook, un ton convivial et complice est plus adapté. Quant à LinkedIn, les tons professionnels et factuels sont indispensables pour donner de la crédibilité à votre publication (ce qui n’empêche pas d’être dans quelque chose de sympa et dynamique!)


Parlons à présent des publications.


Beaucoup d’entre nous utilisent l’automatisation des publications sur les réseaux sociaux parce que l’on a pas forcément le temps de le faire à chaque fois au bon moment. Mais il ne faut pas en abuser non plus. Gardez en tête que trop publier c’est multiplier les chances de perdre ses abonnés. Et oui, la sur-occupation des réseaux peut vite devenir inintéressante et lassante pour ceux qui vous suivent. Etre un spam à leur yeux; ce n’est pas ce que l’on veut !



Voici quelques conseils pour vous aider:

Avant toute autre chose, il faut déterminer les jours où vous allez poster vos publications. Pensez à privilégier les visuels forts car ils attirent l’attention et se partagent plus !


Si vous êtes en manque d’inspiration, n’hésitez pas à aller voir l’actualité du moment sur Twitter par exemple, il faut que les publications intéressent vos abonnés et leur soient utiles. Prenez en compte la pertinence des informations: L’information ne doit pas être reliée à une date antérieure de plusieurs années. Si elle n’est plus d’actualité, elle n'intéressera plus personne.


Dernière chose: les hashtags !

Soyez modérés! S’il y en a trop l’effet escompté tombe à l’eau et une fois de plus vous risquez de perdre vos abonnés. Il vous faut adapter les hashtags au réseau social que vous utilisez. Sur Instagram, on peut en mettre jusqu’à 30 maximum. Je vous assure pourtant que 30 hashtags c’est beaucoup trop: Se faire référencer (le hashtag a été conçu pour ça) est indispensable c’est vrai; mais trop en mettre fait perdre de la valeur à votre publication. Pour toucher le plus de personnes réfléchissez aux hashtags mais n'oubliez pas de privilégier qualité plus que quantité ! En mettre une dizaine, c’est largement suffisant. Sur Twitter, un ou deux suffisent et sur Facebook ce n’est pas vraiment utile. N’oublions pas que les utilisateurs de Facebook et d’Instagram ne sont pas forcément les mêmes personnes et que l’utilisation de ces deux réseaux sociaux n’ont pas le même but ni la même audience.


Les réseaux sociaux permettent de constituer et d’entretenir un lien avec vos abonnés. Poster du contenu, c’est bien mais sans interaction, ça ne sert à rien.



Il faut interagir avec votre communauté: Par exemple, lorsque vous recevez un commentaire, prenez le temps d’y répondre! La personne aura toujours plaisir à voir que vous trouvez de l'intérêt à ce qu’elle vous dit. Cela a aussi un impact direct sur vos autres abonnés puisque c’est ainsi que vous leur permettez d’échanger avec vous.

Pensez à les solliciter notamment avec des questions, sondages ou avis axés sur le divertissement ou l’information. N’hésitez pas à rebondir sur ce qu’ils disent afin de développer davantage votre sujet pour mieux les connaître.


Et vous, quels sont vos conseils pour bien commencer sur les réseaux?


© 2019, by Blue Up Formation